Communiqués


Que nous cache Jean Charest?

La députée de Rosemont et porte-parole du Parti Québécois en matière d’énergie, Rita Dionne-Marsolais, et le député de Vachon et porte‑parole en matière d’environnement, Camil Bouchard, sont déçus de la décision des députés libéraux qui ont refusé aujourd’hui que soit convoquée Hydro-Québec en commission parlementaire afin d’éclairer les parlementaires et les Québécois sur les motivations ayant mené à la décision de procéder à la réfection de la centrale Gentilly 2. Lire

15 octobre 2008 | Publié dans la catégorie « Communiqués »


Programme Allocation-Logement – Des modifications libérales qui abandonnent les personnes seules

La députée de Rosemont, Rita Dionne-Marsolais, reproche au gouvernement Charest son manque d’empathie envers les personnes seules. En effet, la ministre libérale Nathalie Normandeau a récemment annoncé des modifications au programme Allocation Logement, des modifications réclamées par le Parti Québécois depuis avril dernier. Or, la ministre a volontairement oublié le volet du programme destiné aux personnes seules. « C’est une décision inexplicable, injustifiée et inacceptable, en particulier à Montréal », a déclaré Rita Dionne-Marsolais. Lire

15 octobre 2008 | Publié dans la catégorie « Communiqués »


Élections fédérales 2008 – Bravo aux électeurs de Rosemont

La députée de Rosemont, Rita Dionne-Marsolais, tient à féliciter les électeurs de Rosemont pour s’être déplacés, avoir exprimé leur opposition au gouvernement Harper et donner leur appui clair au Bloc Québécois. Lire

14 octobre 2008 | Publié dans la catégorie « Communiqués »


Réfection de la centrale Gentilly 2 – Le Parti Québécois veut de la transparence et exige les explications d’Hydro-Québec en commission parlementaire

Le Parti Québécois réclame la comparution d’Hydro‑Québec en commission parlementaire afin que la société d’État et le gouvernement Charest puissent expliquer leur décision prise le mois dernier pour la réfection de la centrale nucléaire Gentilly 2. La députée de Rosemont et porte-parole du Parti Québécois en matière d’énergie, Rita Dionne‑Marsolais, a écrit cette semaine une lettre à la présidente de la Commission de l’économie et du travail et députée de Charlesbourg, Catherine Morissette, pour qu’elle convoque une séance de travail au début octobre et que les députés puissent statuer sur cette demande. Lire

12 septembre 2008 | Publié dans la catégorie « Communiqués »

Articles suivants Articles antérieurs